Choisir la bonne méthodologie et la bonne approche pour un projet digital

Au moment de se lancer dans un projet digital de nombreuses questions se posent. Comment s’y prendre ? Faut-il développer l’ensemble des fonctionnalités avant de mettre en production ? Ou faut-il effectuer des mises en production partielle ? De quelle manière faut-il avancer pour que le développement de mon application soit un succès ? La réponse n’est pas si évidente.

Le dilemme majeur : agile ou cycle en V ?

Au moment de lancer un projet digital, y a en général deux cas de figure.

Soit vous savez parfaitement ce que vous attendez parce que, par exemple, il y a déjà une application en place. Dans ce cas, il vaut peut-être mieux choisir une approche avec un cycle en V. En effet, elle permet d’avoir une vision claire du budget engagé et du planning. Vous pouvez aussi demander des livraisons intermédiaires pour ne pas mobiliser trop les utilisateurs en fin de cycle et valider aussi le bon déroulement du projet. Notre conseil : tentez de développer d’abord le processus global pour ne pas avoir de surprise à la fin de votre projet digital.

Méthodologie de projet digital - Cycle en V

Soit les contours de l’application ne sont pas clairs. Il reste des interrogations sur les règles, les interactions ou les processus d’ensemble. Dans ce cas, il serait peut-être plus pertinent de prendre une méthodologie agile pour ne pas avoir une phase de conception trop longue et impliquer au plus vite les utilisateurs dans la réussite du projet. A noter qu’une fois le choix de l’agile effectué, il existe de nombreuses approches agiles différentes de la plus connue SCRUM aux méthodologies Kanban ou l’Extreme Programming.

Méthodologie de projet digital - Agile (SCRUM)

Cela dit, il est rare d’être dans un cas aussi clair. De nombreuses contraintes vont aussi conditionner votre approche. En particulier le budget et le planning. Si vous avez un budget ou un planning contraint, il sera certainement plus intéressant d’obtenir une offre forfaitaire. Il y a aussi la culture des équipes projets qui rentre en compte dans ce choix. Vos équipes sont-elles rodées à une méthodologie particulière ? Toutefois, quelque soit la méthodologie choisie, développer un MVP reste le meilleur moyen de limiter les risques tout en maîtrisant le budget et les délais.

La bonne pratique du MVP, Minimum Viable Product :

Pour TheCodingMachine, la plupart du temps, ces deux méthodologies de projet digital sont valables. Un facteur clé de succès est selon nous de déterminer un premier périmètre qui pose les premiers éléments essentiels de votre projet digital. Cette première version de votre application, appelée MVP, est réalisée au forfait avec une approche en cycle en V court. Un développement au forfait permet de limiter les risques liés de votre côté au respect des coûts et des délais.

Pour développer un MVP de votre projet digital, il s’agit de définir dans un premier temps les fonctions les plus cruciales pour votre application en cohésion avec vos enjeux business puis de les développer le plus rapidement possible afin d’optimiser votre “time-to-market”. En effet, plus votre application est rapidement confrontée à ses premiers utilisateurs, aussi appelés “early adopters”, plus il vous sera aisé de valider votre concept, de prioriser les futures fonctionnalités ou de pivoter si nécessaire.

L’approche MVP présente aussi l’avantage de mettre très vite en route les équipes tant internes qu’externes. Et, une fois cette première release effectuée, le mode de fonctionnement peut devenir agile afin de pouvoir facilement prioriser les développements. Cela évite de passer à côté de certains éléments et des développement inutiles. Car, malgré toutes vos précautions, il faut avoir en tête que vous allez forcément oublier des éléments. En effet, dans la plupart des organisations, un certain nombre de règles ne sont pas clairement exprimées ou semblent évidentes pour les utilisateurs. Ainsi, beaucoup de fonctionnalités deviennent désirables une fois le projet lancé. Tout l’enjeu est donc d’empêcher le fameux : « ce serait super de pouvoir faire cela ou cela », une fois votre projet digital terminé.

Pour en savoir plus, sur l’approche MVP, n’hésitez pas à lire notre article développez un MVP rapidement.


par Charles Dupaix

Articles similaires TAG